Espace adhérent

Les protocoles sanitaires en vigueur

Le pass vaccinal

Il devrait être mis en application autour du 20 janvier et sera nécessaire pour accéder aux activités suivantes dès l’âge de 16 ans : 

  • Activités de loisirs 
  • Restaurants et bars, à l’exception de la restauration collective
  • Foires, séminaires et salons professionnels 
  • Transports publics interrégionaux (avions, trains, cars), sauf « pour motif impérieux d’ordre familial ou de santé ». 

Seuls les établissements et services de santé seront accessibles via un seul test négatif. Les salariés travaillant dans les secteurs mentionnés ci-dessus seront dans l’obligation de posséder un passe vaccinal. Pour obtenir ce dernier, une seule condition : avoir un schéma vaccinal complet. A compter du 15 février, la dose de rappel devra être effectuée quatre mois après la deuxième dose, et non plus sept mois après. Pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans, le passe sanitaire restera valable et obligatoire pour accéder aux différentes activités. 

 

Mise à jour des différents protocoles sanitaires

 À partit du 3 janvier et pour trois semaines : 

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu’au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Les différents protocoles gouvernementaux sont progressivement mis à jour pour les événements, commerces, marchés, …
Les dernières versions sont disponibles sur cette page.

Notamment le protocole  pour les secteurs hôtellerie, cafés, restauration et les services de traiteurs (HCR)  a été mis à jour début janvier.

 

Le protocole sanitaire des entreprise

Télécharger le protocole du 3 janvier 2022

Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible et ceci pour une durée de 3 semaines.

Infection ou cas contact :

Les nouvelles règles d’isolement face au Covid-19 à partir du 3 janvier 2022

 

Pour les offices de tourisme

A ce jour la règlementation en vigueur reste celle instaurée en juillet où l’obligation du pass sanitaire pour les clients et le personnel en contact avec la clientèle, est dépendant du type d’ERP dont relève l’accueil. Pour tout le personnel s’applique le protocole sanitaire des entreprises.

Extrait du protocole des entreprises du 8 décembre

« Depuis le 30 août 2021, les personnels intervenant dans les lieux, établissements, services ou évènements listés à l’article 1 de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire du 5 août 2021 doivent présenter un « pass sanitaire », c’est-à-dire : soit le résultat négatif d’un examen de dépistage RT-PCR, d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé datant d’au plus 24 heures, soit un justificatif de statut vaccinal complet concernant la covid-19, soit un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par la covid-19.
Ne sont pas soumis à cette obligation les personnes qui interviennent dans les lieux, établissements, services ou événements précités si elles interviennent hors des espaces accessibles au public ou hors des horaires d’ouverture au public ou en cas d’interventions urgentes ou pour les activités de livraison. Les employeurs sont chargés de contrôler le respect de l’obligation par les personnes placées sous leur responsabilité, sur la base d’un justificatif présenté par le salarié. »

 

 

Un numéro vert du gouvernement répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

 

Publié le 18/10/2021 MAJ le 17/01/2022

Pour suivre nos informations, abonnez-vous à notre page Facebook

Partenaires

Partenaires privés