Espace adhérent

Index

Humain- Nature-Metavers

Pour rester au plus près de l’actualité des tendances du tourisme OT73SMB a été présent aux 18èmes Rencontres E-Tourisme.

Durant cette édition, on a évoqué le paradoxe du tourisme durable, on a fait le grand écart entre humain et métavers, on a parlé technique digitale mais aussi liens avec les habitants.

Qu’est-ce qui peut relier des sujets aussi variés ? Certainement le rôle et la force de frappe possible des OT dans l’évolution du tourisme.

La sélection d’ateliers d’OT73SMB

Au futur

 Metavers, NFT, Blockchain et Web 3

Cela peut paraître intrigant, détestable, passionnant ou terrifiant, mais il est toujours préférable d’être informé de cette évolution du web pour être prêt aux éventuels usages de demain.

Stratégie digitale

Pas touche à mes données, il faut mon consentement

Les offices de tourisme ont aussi leur mot à dire dans l’utilisation des données du territoire.

Pilotez la stratégie digitale de votre structure touristique comme celle d’une entreprise !

C’est pareil en entreprise ? on peut transposer ?

Etude France et réflexions digitales 2022

LinkedIn

Les bonnes pratiques pour s’en emparer et doper sa présence

Instagram

Les contenus, les règles, leurs algos, ça bouge tous les quatre matins, alors il est temps de venir faire le point pour ne pas rater la marche.

Ciao Analytics, bonjour Matomo ?

Au moment où Google Analytics est accusé de ne pas respecter la RGPD, une analyse comparative détaillée de Matomo et analytics.

L’office de tourisme, animateur de son territoire

Les clés pour mettre en place une relation vertueuse avec ses prestataires touristiques

Comment instaurer une relation de qualité, nécessaire, partagée et dans les deux sens ? Avec l’expérience de Charentes Tourisme

Offices de tourisme et habitants, le mariage heureux ?

Les expériences récentes des Office de Tourisme Coeur d’Ostrevent (Nord) et du Seignanx.

Le marketing RH pour rendre votre destination sexy auprès d’employés potentiels !

Des pistes pour recruter différemment et être créatif pour attirer des talents dans sa structure (une conférence truffée d’exemples).

A la lyonnaise

Nouvelle stratégie, nouveau nom, nouvelles collaborations, pour ce magazine, site web, dénommé « À la lyonnaise », avec une rédac’ chef du privé, des équipes mixtes, une marque et des contenus non institutionnels.

Réinventer le partenariat avec les prestataires touristiques

Trois destinations qui ont réinventé leur relation avec les prestataires témoigneront des nouveaux services proposés, mais également du nécessaire changement en interne.

Durabilité

Et si on créait des Offices du Tourisme et de la mobilité ?

La mobilité pèse le plus lourdement dans l’empreinte carbone du tourisme. Tous les acteurs ont une force de frappe sur le sujet et notamment les offices de tourisme.

Oubliez votre triste rubrique comment venir et passez au Maas

LeNumérique Responsable

Où agir ? Déjà en sachant que 80% de l’empreinte carbone du numérique provient de la fabrication du matériel et 20% de l’utilisation.

KPI, c’est fini, la croissance c’est du pipeau !

Nombre de nuitées, chiffre d’affaires, taux de fréquentation, sont-ils encore les seuls indicateurs de performance d’une stratégie touristique ? Avec les changements des valeurs du voyage il va peut-être falloir évaluer sa stratégie touristique différemment.

Humain

Et même si l’événement s’appelle les rencontres de l’ETourisme, il y a aussi eu des rencontres humaines incroyables et marquantes :

Les 15 mn chrono avec Axel Allétru : A visionner absolument pour les jours où n se dit « je ne vais pas y arriver » !

Prise de parole au féminin

Tous les replays et les supports des ateliers à retrouver ici.

Ces  18èmes Rencontres E-Tourisme ont été aussi l’occasion pour nous de revoir et d’échanger avec nos partenaires : FO Design, Aloa, Dahub et Kalkin.

Le programme « Développer le vélotourisme » de l’Ademe et le label Accueil Vélo

Le programme « Développer le vélotourisme » s’inscrit dans le cadre du plan Destination France, plan de reconquête et de transformation du secteur du tourisme annoncé fin 2021 par le gouvernement, qui a pour ambition de hisser la France comme la 1ère destination mondiale pour le tourisme durable et le vélotourisme d’ici 2030. Porté par l’Ademe, ce dispositif vise à rehausser le niveau de services dans les Offices de Tourisme et à renforcer la qualité et l’attractivité des véloroutes.

L’Etat a confié à l’ADEME la mise en œuvre de plusieurs actions dont le programme « développer le vélotourisme » qui, doté d’un budget global de 6 millions d’euros disponible jusque fin 2024, vise à accroître l’attractivité touristique des territoires.

Pour faire rayonner la pratique du vélotourisme, le programme «Développer le vélotourisme  » s’articulera en trois volets :

LES DATES CLÉS

Des webinaires de présentation :

Vérifiez votre éligibilité sur le site internet du programme

Dépôt des dossiers (jusqu’à décembre 2023)

Pour toute demande d’informations complémentaires, contactez : velotourisme@ademe.fr

C’est peut-être le moment de se lancer dans le label accueil Vélo ?

Complémentaire des pistes et infrastructures cyclables en plein de développement, l’accueil et la mise en tourisme des itinéraires sont des éléments indispensables à l’accueil des touristes et excursionnistes à vélo.

Le stationnement sécurisé des vélos à proximité immédiate des Offices de Tourisme et des sites de visite, dans des conditions optimales fait donc partie d’un « bon accueil » et c’est pour pallier cet éventuel déficit que l’Ademe propose dès maintenant un dispositif d’appel à projet qui par un cofinancement vise à permettre la création de places de stationnement vélo (râteliers, consignes…).

En complément d’une bonne information, du référencement des prestataires cyclables et de services complémentaires comme la possibilité de recharge, il devient alors possible d’être éligible au label Accueil Vélo.

Ce label national s’attache en effet à valoriser l’ensemble de l’offre touristique. Basé sur les critères nécessaires à un accueil des clientèles à vélo, qu’elles soient sportives, itinérantes ou simplement en quête de découvrir une destination ; Il s’adresse aux hébergeurs, restaurateurs, sites touristiques, loueurs et réparateurs et bien sûr aux offices de tourisme, afin de constituer un écosystème « cyclo compatible ».

Vous souhaitez en savoir plus sur ces éléments ou valider votre projet : Agate, l’Agence Alpine des Territoires, structure référente de la labellisation, est à votre disposition.

Publié le 9/11/2022

Pour vous informer, étayer vos études et alimenter vos réflexions avec des chiffres locaux et fiables, Agate, l’Agence Alpine des Territoires, diffuse les chiffres de l’évolution climatique des Alpes du Nord.

Enneigement, précipitation, températures par saison, bilans annuels, autant de ressources à votre disposition.

Toutefois ces données nécessitent souvent une interprétation pour être pertinents, n’hésitez pas à contacter Agate pour une intervention ou des informations sur mesure.

Contact :

Christophe CHAIX – christophe.chaix@agate-territoires.fr 04 79 25 36 50

📩

Consulter les chiffres

Bien conscients des enjeux d’une mobilité plus douce et plus respectueuse, les territoires s’organisent pour trouver de alternatives à la voiture individuelle pour leurs clients.

Des initiatives en Savoie :

Allez-y avec Col’ette aux Saisies

Le col de la Lézette aux Saisies est le départ de nombreuses balades et un point de vue sur le Mont Blanc facilement accessible. Pour redonner toute sa naturalité au site, la navette électrique Col’ette est le moyen d’y accéder depuis la station du 9 juillet au 28 août.

Co-voiturage organisé

Rezopouce

En Tarentaise-Vanoise près d’une centaine de points d’embarquement sont matérialisés depuis plusieurs années sur le territoire de trois communautés de communes, afin de sécuriser les arrêts et faciliter la relation entre auto-stoppeurs et conducteurs.

Plus d’infos : https://www.rezopouce.fr/

Synchro Covoiturage

Sur le territoire de Grand Chambéry, il suffit d’appuyer sur le bouton des bornes de covoiturage installées sur le territoire pour indiquer aux véhicules qui passent que l’on recherche un trajet. C’est simple rapide et accessible à tous, habitants ou visiteurs.

Plus d’infos : https://www.grandchambery.fr/2821-je-circule-en-voiture.htm

Arriver sans voiture

Plusieurs offices de tourisme (en Savoie : Valloire, Arêches-Beaufort, Saint François Longchamp, Aix-les-Bains, …) proposent sur leur site la solution Tictactrip qui calcule les solutions intermodales alternatives à la voiture individuelle pour rejoindre son lieu de vacances. Sans contribution de la part de l’office de tourisme, c’est un service supplémentaire pour les clients.

Pour aller plus loin

A voir ou à revoir :

Le webinaire « Ecomobilité, enjeux et solutions innovantes dans le tourisme » proposé par OT73SMB et animé par Atémia en mars 2021.

Publié le 11/07/2022

Le tourisme durable, un sujet omniprésent actuellement dans toutes les perspectives, les projets et les médias ! L’office de tourisme, au cœur de la gouvernance des territoires, a un vrai rôle à jouer dans l’anticipation de ces évolutions et l’adaptation de l’organisation touristique.

Mais sous ces avalanches d’informations que retenir pour faire progresser son territoire ?

OT73 Savoie Mont Blanc accompagne son réseau en transmettant des données ciblées et des partages d’expériences inspirantes pour les offices de tourisme. Après le webinaire sur l’écomobilité de mars, le webinaire  « Évolution climatique : enjeux et opportunités pour nos territoires » a été proposé le 29 novembre animé par Jérôme Caviglia – ATEMIA avec l’intervention de Christophe Chaix – AGATE, Géographe-climatologue.

 

« Au-delà d’un engagement moral et éthique, adopter une stratégie climat dans une destination touristique est devenu un enjeu majeur de maintien de compétitivité, d’attractivité et de performance économique  » Jérôme Caviglia

 

Consultez le replay et transmettez-le à vos collègues

 

 

 

Téléchargez le support de l’intervention :

Merci de ne pas isoler des éléments qui pourrait perdre leur sens, partagez plutôt le replay.

 

 

Ressources :

Replay du webinaire OT73SMB sur l’écomobilité de mars 2021 animé par Atémia

Le site de l’actualité du tourisme en transition d’Atémi

Des informations sur les labels et autres ressources

L’outil mesure de l’Ademe de l’empreinte carbone de son territoire  

 

 

 

 

Publié le 30/11/2021

 

 

83% des Français pratiquent la promenade facile

Devant ce constat est née en 2007 la notion de « Promenade confort » à l’initiative du conseil Départemental de la Savoie qui vient compléter l’offre de randonnée présente en Savoie.

La notion de confort d’usage a guidé ces projets pour obtenir des itinéraires accessibles au plus grand nombre : familles, personnes à mobilité réduite, promeneurs du dimanche. Ils valorisent des espaces d’intérêt naturel et/ou patrimonial et constituent une vrai attrait touristique pour les territoires.

 

Les nouvelles promenades confort de 2021

A ce jour 34 itinéraires jalonnent le département, trois nouveaux sites viennent d’être labellisés ce printemps : Le Bois Vidal à AIX LES BAINS et la Promenade Picot à LA MOTTE-EN-BAUGES , LE CHATELARD,  Le parc des berges de la Chaise à UGINE.

Retrouver l’ensemble des itinéraires ici.

 

Carte interactive

Pour mieux promouvoir les promenades confort, une carte interactive est disponible depuis fin juin.

 

Le développement d’une promenade confort chez vous ?

Consultez le document technique de l’Agence Alpine des Territoires qui porte ce projet avec le Conseil Départemental de la Savoie

 

Publié le 09/04/2021 – MAJ 06/07/2021

Le secteur touristique est profondément et durablement bouleversé par la pandémie de COVID_19. Certaines activités s’effondrent, d’autres émergent. Mais bien d’autres bouleversements sont en cours et s’intensifieront à l’avenir (climat, énergie, évolutions sociétales, biodiversité, nouveaux modes de consommation…). Il va falloir les comprendre, les anticiper et en savoir tirer parti. 

Le sujet du tourisme durable, boosté par la crise est actuellement omniprésent. En tant fédération départementale OT73SMB a choisi de s’emparer su sujet par une approche de terrain, au plus près des préoccupations des offices de tourisme et de leurs territoires. L’objectif est d’apporter aux offices de tourisme des compétences et outils pratiques pour pouvoir initier des démarches de tourisme durable et responsable dans les territoires.

Un premier webinaire a été proposé au réseau le 26 mars, animé par Jérôme Caviglia et son équipe d’ATEMIA bien connu dans le milieu des offices de tourisme et réputé pour son engagement en faveur du développement durable .

 
 
 

Ecomobilité, solutions innovantes dans le tourisme

Replay du webinaire du 26 mars 2021

 

 

Des enjeux de la mobilité aux projets initiés par les territoires.

Avec les témoignages de Marion Grognet de l‘office de tourisme des Arcs/Bourg Saint Maurice et de Marine Lepage de l’office de tourisme de Valmeinier.

 

Téléchargez le support de la présentation

 

Le guide de l’écomobilité touristique de l’ADEME 

 

Des ressources  sur le tourisme durable : https://tourisme-en-transition.fr

 

 

Pour aller plus loin :

– Les master-class tourisme en transition d’Atémia

Des outils pratiques pour renforcer la résilience de sa destination et tirer parti des mutations en cours. Un programme de 45h de formation, suivi et séminaire sur 6 mois à destination des professionnels et décideurs touristiques.

 

Formation « Les clientèles de proximité » les 2 et 3 juin 2021 proposée par OT73SMB et Trajectoires Tourisme

 

Prise en charge financière possible par l’AFDAS. Pour les personnes en activité partielle pensez au financement FNE.

 

 

Publié le 26 mars 2021

Depuis plusieurs années, les stations de montagne s’engagent progressivement dans des démarches de développement durable dont les préoccupations sont désormais incontournables autant dans leur fonctionnement que dans le développement de nouveaux projets. L’ANMSM a été à l’initiative d’une charte environnementale il y a plus de 10 ans qui a notamment enclenché une dynamique collective autour de ces problématiques.

 

Le Flocon Vert développé par l’association Mountain Riders, est un label garantissant l’engagement durable et exemplaire des destinations touristiques de montagne en matière de tourisme responsable. Cet engagement durable est évalué sur la base des actions des acteurs clés de la destination, à savoir la collectivité publique, l’office de tourisme et les activités de loisirs (domaine skiable ou autres activités).

Pour prétendre au label, les stations doivent valider les 21 critères , répartis en quatre thématiques (gouvernance & destination, économie locale, social & culturel, ressources naturelles & écologie) qui sont travaillés par un collège de plus de 70 structures expertes sur ces questions. Actuellement 8 stations détiennent ce label : Les Arcs, Megève, Valberg, Chamrousse, La Pierre Saint Martin, Châtel, Les Rousses, Vallée de Chamonix.

 

 

Labellisation pour les Arcs/Bourg Saint Maurice

En décembre 2020, les Arcs ont rejoint le cercle (pour l’instant) très fermé des stations labellisées Flocon Vert. Les préoccupations environnementales sont dans l’ADN de la station qui dès son origine   a choisi un mode de mobilité alternatif aux voitures individuelles en installant son funiculaire électrique qui relie Bourg Saint Maurice (et sa gare SNCF) au domaine d’altitude rendant ainsi tous les sites de la station piétons.

Crédit photo : ABC Tourisme

 

Le plan d’action, présenté notamment sur le site internet de l’office de tourisme, décline la démarche sur 3 axes :

 

L’évènementiel est aussi un vecteur fort de cet engagement avec des évènements à connotation environnementale Stop Waste Tour (collecte des déchets avec Mountain Riders),  Les Arcs Film festival (avec le prix Green festival),  Feel Good Village, (un éco-village avec des expériences pour les familles) et la signature d’une charte par tous les organisateurs d’évènements.

 

Depuis 2018, Les Arcs mènent un projet emblématique sur la gestion de l’eau avec la démarche « 0 plastique » :

« Aux Arcs notre engagement ruisselle directement de la montagne

Un fait qui nous a alerté lorsque nous avons calculé le nombre de bouteilles en plastique consommées sur le territoire, il semblerait qu’on soit autour du million !

Une incohérence fondamentale puisque nous disposons d’eau de source potable locale à 2000m d’altitude.

L’eau du robinet…

C’est donc là qu’est née l’idée de valoriser l’Eau des Arcs. Son meilleur argument c’est sa proximité.

En effet, une bouteille en plastique parcourt à minima 300km pour venir jusqu’à nous, vous imaginez l’impact durant un an… »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’informations : https://www.lesarcs.com/destination-responsable.html

 

 

Objectif Flocon Vert pour Saint François Longchamp

 

Changements climatiques bien perceptibles, bouleversement du contexte économique et social accéléré par la crise, il est temps d’agir pour trouver un modèle de développement durable et pérenniser l’économie locale. Ces enjeux ont conduit le territoire de Saint François Lonchamp (1 station et 2 villages) à s’engager fin 2020 vers la labellisation Flocon Vert sous l’impulsion d’élus de la nouvelle municipalité. L’office de tourisme, où les éco-gestes sont déjà bien installés dans le fonctionnement (tri des déchets, limitation des éditions papier, …), va assurer la mise en œuvre de ce projet avec la mairie par son rôle fédérateur.

 

Une première réunion de présentation de Flocon Vert en janvier a permis de rassembler élus, acteurs économiques et touristiques, habitants, associations locales et même écoles. Pour lancer cette démarche collaborative, 5 commissions ont été créées :

– ​​les énergies propres et renouvelables : une micro-centrale hydro-électrique permet déjà une autonomie de 50% des besoins énergétiques des remontées mécaniques, une 2ème est en projet

– l’aménagement du territoire / mobilité douce – développement et valorisation du « produit vélo »

​​- l’accessibilité et l’accueil sur la station

​​- le développement du tourisme 4 saisons

 

​​​​Saint François Longchamp a le potentiel de devenir demain une référence en matière de développement durable avec son positionnement familial à taille humaine et la richesse de son patrimoine naturel et culturel. Le pari est ambitieux et repose sur l’engagement de tous les acteurs du territoire mais la motivation d’avancer collectivement dans cette nouvelle perspective est bien présente.

 

 

 

 

Le label Flocon Vert est une belle récompense des efforts engagés par les territoires mais l’intérêt des démarches est surtout le projet collectif à long terme autour des enjeux de demain. Il permettra la transition de l’activité touristique vers des organisations plus responsables et pérennes.

 

Publié le 16/02/2021

Pour suivre nos informations, abonnez-vous à notre page Facebook et Linkedin

Partenaires

Partenaires privés